Le Pilates, c’est quoi au juste ?

C’est bien beau de dire que le Pilates, c’est bien, mais c’est quoi et de quoi s’agit-il exactement ?

Aujourd’hui, le pilates fait vendre (notez que j’écris pilates sans p majuscule parce que cela n’a rien à voir avec la méthode que Joseph Pilates a créée) alors, on met du pilates partout, pilates dans l’eau, pilates dans les airs, pilates avec du yoga, pilates avec de la boxe, cardio pilates, etc, etc, …

J’ai même entendu dire récemment : « c’est super, le pilates m’aide dans ma course à pied : je serre mon ventre et cela va beaucoup mieux. C’est formidable le pilates ! »

La méthode Pilates, ce n’est pas uniquement serrer son ventre, cela s’appelle simplement du gainage, et cela, ce n’est pas Monsieur Pilates qui l’a inventé !

Si par contre on me disait la méthode Pilates que je pratique depuis des années m’aide à maintenir une belle posture qui va m’aider lors de ma course à pied, là, je dis ok.

Aujourd’hui, tout le monde veut enseigner la Méthode Pilates, on remplace trop souvent le terme « gym douce » par pilates, mais on a oublié une chose, c’est que la Méthode Pilates est une discipline à part entière, régie par différents principes car les répétitions excessives deviennent invariablement stupides, apportant peu de bénéfices.

Si un enseignant de la méthode vous dit, moi le Pilates je connais parfaitement, sauvez-vous ! En tant qu’instructeur, je peux vous assurer qu’on apprend tous les jours et ceci jusqu’à la fin de notre vie.

Il faut environ deux années pour bien connaitre un élève, tout dépend bien sûr de sa fréquentation dans le studio. Cela implique un travail énorme, afin de connaitre son côté fort, son côté faible, sur le haut du corps, le bas du corps, sa souplesse, sa force, ses placements, quelles sont les vertèbres ayant le moins de mobilité, quel type de scoliose, etc…

Alors, prêt(e) pour pratiquer la méthode ?