Juliu Horvath

Juliu Horvarth

 

Juliu Horvath, créateur du système Gyrotonic, est un Hongrois né à Timisoara, en Roumanie, en 1942. Il développe le Gyrotonic Expansion System suite à ses douleurs chroniques et ses blessures personnelle. Horvath est un nageur et gymnaste avant de devenir danseur de ballet à l’Opéra d’État roumain (actuellement connu sous le nom de l’Opéra National de Timisoara Roumanie) dans les années 20.

Il s’est enfui de Roumanie en 1970 lors d’une tournée avec l’Opéra, en Italie. Après avoir passé six mois dans un camp de réfugiés, Horvath obtient l’asile aux États-Unis, et devient danseur professionnel au « New York City Opera » et le « Houston Ballet ».

Horvath se déchire le tendon d’Achille, et se fait une hernie discale alors qu’il danse avec le « Houston Ballet », blessures qui mettent fin sa carrière de danseur.

Après ces blessures, il retourne à New York pendant une courte période, où il commence la pratique régulière du yoga. Horvath déménage sur l’île de Saint-Thomas dans les îles Vierges en 1977. Là, il construit une petite cabane d’une seule pièce dans les montagnes et, toujours dans l’optique de se réhabiliter ses blessures, il consacre les six années suivantes à la pratique intensive du yoga et les pratiques de méditation. Pendant cette période d’intense auto-étude, Horvath commence à développer ce qu’il appelle au départ le «Yoga pour les danseurs » et qui a depuis évolué pour devenir la méthode Gyrokinesis.

Quand Horvath quitte l’ile de Saint-Thomas, il retourne à New York, où il commence à enseigner le « yoga pour les danseurs » sur Broadway. Il créé ensuite le premier studio Gyrotonic « Blanc Cloud Studio », en 1984. Au début, la plupart des étudiants d’Horvath sont des danseurs professionnels. Comme la demande pour ses cours augmente, ainsi que la diversité de sa clientèle, il affine le « Yoga pour les danseurs », en créant un format de classe que presque toute personne peut effectuer, indépendamment de l’âge ou de l’état de santé. Il nomme cette version raffinée du « yoga pour les danseurs », la méthode Gyrokinesis.

À « White Cloud Studio », Horvath continue à développer et à affiner sa méthode qu’il a créé à Saint-Thomas. C’est là où il commence à développer la méthode Gyrotonic, et fait les premières pièces d’équipement Gyrotonic.

En 2013, Horvath continue de créer de nouveaux programmes pour la Gyrotonic et la méthode Gyrokinesis. Il organise des cours de formation aux enseignants à l’échelle internationale, et continue de développer de nouveaux équipements Gyrotonic, tout en affinant la conception des équipements existants. Fin 2013, le « Gyrotonic Expansion System » englobe plus de 2500 studios Gyrotonic, avec 7800 formateurs Gyrotonic et Gyrokinesis exerçant dans 52 pays.