Joseph Pilates

Joseph Hubertus Pilates

 

Parce qu’il avait gravement souffert, durant son enfance, d’asthme, de rhumatisme et de rachitisme, Joseph Hubertus Pilates se passionne, très tôt, pour l’étude de l’anatomie et du mouvement, pour le yoga et les arts martiaux, et il associe différentes disciplines orientales et occidentales, afin de créer le concept « corps-esprit  » qui sera au cœur de sa méthode.

joseph_pilates

Un jour, un médecin de famille donne à Joseph un vieux livre d’anatomie. Il apprend par cœur chaque page, chaque croquis, mémorise chaque muscle, chaque articulation et analyse les mouvements.
Adolescent, il travaille dans une brasserie locale.

En grandissant, Joseph Pilates reste hanté par le souvenir des problèmes de santé qu’il a connu enfant. En recherche permanente de nouveaux moyens d’améliorer sa condition physique, il s’inspire alors des écrits des philosophes grecs, des enseignements de la pensée orientale et de l’étude du mouvement animal et met au point une méthode, composée de cinq cents exercices, qu’il baptise « contrology ».

Octobre 1919, il épouse sa seconde femme, Elfreide.
Début des années 20, il enseigne la self-défense à la police de Hambourg et à plusieurs clients privés.
A cette époque, il rencontre Rudolf Von Laban, qui était célèbre pour son système de notation du mouvement et qui va reprendre certaines parties de l’œuvre de Joseph dans son propre système.

En 1923, il est invité à entrainer l’armée allemande. N’aimant pas ce que l’Allemagne est en train de devenir (politiquement) et refusant les propositions qui lui sont faites, il est amené à émigrer aux États-Unis en 1925, avec l’aide d’un expert de la boxe : Nat Fleischer. Sur le bateau, il rencontre sa future petite amie : Clara Zeuner.

En 1926, il ouvre son premier studio à Manhattan, sur la 8ème avenue.
Le célèbre chorégraphe russe George Ballanchine du « New York City Ballet » ne tarde pas à envoyer ses danseurs aux cours de Pilates. Martha Graham, la doyenne américaine de la danse moderne du XXème siècle, étudie également avec Joseph Pilates, développant la technique Graham à partir de ses mouvements.
Les étudiants venaient aux cours au minimum trois fois par semaine.

1934, Joseph Pilates, écrit son premier livre « Votre santé et vous ». Un second livre arrive en 1945 de Joseph H. Pilates, avec William J. Miller « Retour à la vie par la Contrologie ».

Sa méthode devient rapidement célèbre chez les danseurs, les acteurs, les athlètes et les femmes au foyer de la bonne société.

Jusqu’à sa mort en octobre 1967 (suite à des problèmes de santé), il formera de nombreux élèves dont certains ouvriront, à leur tour, leurs propres écoles. Clara, elle, dirigea le studio et y enseigna jusqu’en 1970.