En savoir plus

Les 6 principes de Joseph Pilates

La respiration

La respiration est la première action de la vie et la dernière. Notre vie même en dépend. Puisque nous ne pouvons vivre sans respirer, il est tragiquement déplorable de contempler les millions de personnes qui n’ont jamais appris à maîtriser l’art de la bonne respiration.

Le centrage

En Pilates tout mouvement commence à partir du centre du corps, ce qui comprend les abdominaux, les fessiers et l’intérieur des cuisses.
Il correspond au fait de diriger votre concentration mentale et physique vers le “noyau”, vers le centre appelé aussi “powerhouse” de votre corps durant chaque exercice. Il s’agit de la zone comprises entre les côtes basses et les hanches, même si on y inclut les muscles du haut et du bas du dos.

La concentration

La concentration consiste tout simplement à être attentif aux spécificités et aux détails de chaque exercice de la méthode Pilates. Apportez toute votre attention aux mouvements de chaque exercice afin de pouvoir en tirer un maximum de bienfaits.

Le contrôle

Le contrôle est le concept selon lequel c’est votre esprit qui dirige et gère chaque mouvement musculaire distinct.

Les exercices doivent être réalisés de manière fluide, avec l’élégance et la grâce pour objectifs. Le but est que l’énergie que l’on dépense pendant chaque exercice connecte toutes les parties du corps en douceur et circule donc uniformément dans celui-ci.

La précision

La précision est le dernier principe fondamental. Pour ceux qui seraient plus portés sur la technique, il est impératif de maintenir en tant qu’élève une attention consciente à la précision durant les mouvements de chaque exercice. Soyez précis aux placements, à l’alignement et à la trajectoire de chaque partie du corps.

La méthode Pilates

Imaginez un programme d’exercices qui vous tient toujours plus à cœur, qui vous donne l’envie de toujours en vouloir plus, qui vous hâte d’ être à la prochaine séance d’entraînement.

Imaginez une séance d’entraînement qui vous laisse en alerte, plein de vigueur avec un sentiment d’accomplissement, et une sensation de bien-être physique et mental.

La méthode Pilates conditionne le corps à tout cela … Et bien plus encore.

Joseph H. Pilates, le légendaire entraîneur physique, mis au point la méthode Pilates dans les années 1920 comme un système d’exercice qui crée la flexibilité et la force de tout le corps. Il estimait que la santé physique et mentale sont complémentaires et totalement dépendantes l’une de l’autre.

La méthode Pilates n’est pas seulement de l’exercice; Il s’agit d’une série de mouvements très précis et contrôlés qui engage entièrement le corps et l’esprit.

Certains de ces mouvements sont effectués sur des appareils dont l’exercice a été conçu pour soutenir et guider le corps. Les programmes sont uniques à chaque individu et à leurs besoins grâce à l’œil vigilant et l’expérience d’un authentique instructeur Pilates qualifié.

Général

La méthode Pilates est une technique principalement bidimensionnelle et linéaire qui se focalise sur la puissance et la stabilité de la colonne vertébrale.

Focus

La méthode Pilates est un système d’entraînement orienté vers des principes clés d’alignement et la façon dont les systèmes musculaires, osseux et nerveux travaillent ensemble pour rééduquer les habitudes de mouvement.

Équipement

La méthode Pilates utilise un système de résistance à ressorts, capable de challenger le corps sur tous les plans.

Style de mouvement

La méthode Pilates utilise un nombre programmé de répétitions, dans l’idée, que plus les mouvements sont précis, moins il y a besoin de les répéter pour obtenir un changement.

“Une bonne posture ne peut être adoptée avec succès que lorsque le mécanisme du corps est sous contrôle parfait”.

Joseph H. PILATES

Rose Pilates.

La méthode Pilates et ses spécificités permettent à la femme de se reconstruire dans sa féminité, de retrouver son intégrité et de se réapproprier son corps.

De nombreuses femmes adhèrent à cette méthode et progressent rapidement comme n’importe quelle femme qui se préoccupe de sa silhouette et de son élégance.

La méthode Pilates renforce les muscles profonds et est organisé autour d’exercices répertoriés, de leurs options, le rendant de plus en plus difficile ; fondamental, intermédiaire et avancé.

Aux USA, le Pink Ribbon Program propose un protocole Pilates très simple permettant aux femmes de récupérer l’amplitude de l’épaule, la force du bras et tous les gestes de la vie quotidienne après une chirurgie du cancer du sein.

Retrouvez ce programme au studio de Chalon-sur-Saône.

L’objectif final est d’être chez soi dans son propre corps, de faire l’expérience d’une meilleure liberté de mouvement, de ne plus sentir de restrictions et d’inhibitions, d’être libéré de la douleur, de ne faire qu’un avec sa propre nature“.

Juliu HORVARTH

Gyrotonic System®

Général

Le Gyrotonic® est une méthode tridimensionnelle et circulaire qui conduit le corps entier à bouger de manière efficace, apportant grâce, fluidité, force et mobilité.

Focus

Un système d’entraînement focalisé sur les muscles, les fascias, le squelette (incluant les articulations et la colonne vertébrale), le système nerveux et votre énergie propre.

Équipement

L’équipement Gyrotonic® est un système de poids et poulies offrant au corps à la fois assistance et résistance, développant fluidité et allongement.

Style de mouvement

Le Gyrotonic® est une série d’exercices effectués dans un mouvement et une fluidité constants. L’usage du rythme, de la répétition et des mouvements circulaires opère un changement doux, progressif et durable.

Gyrokinesis®

“La gym du tabouret”

C’est une méthode corporelle d’assouplissement et renforcement musculaire de l’ensemble du corps. Elle se pratique sans machine. Tous les mouvements naturels de la colonne vertébrale sont sollicités : flexion, extension, rotation (droite et gauche), inclinaison (droite et gauche) et mouvement global circulaire, stimulant ainsi toutes les possibilités de l’articulation.

Les piliers de cette méthode sont la mobilité ondulatoire de la colonne vertébrale et la fluidité, qui font travailler en douceur les articulations et les muscles. Les postures ne sont pas tenues longuement comme dans le yoga, mais se connectent, de formes douces et harmonieuses via la respiration, et l’exercice devient une danse.

Les modèles spécifiques de respiration stimulent comme un massage le système nerveux et les organes internes, oxygénant le sang et ouvrant les voies de l’énergie.

Un cours de GYROKINESIS® commence par « L’Éveil des Sens », qui sont des exercices d’auto-massage et des schémas de respiration faciles. Ensuite on engage la colonne et le pelvis avec des exercices simples : assis sur des tabourets, puis au sol et enfin debout, et sont adaptés au niveau de chacun en fonction de ses capacités.

Ces schémas de mouvements sont appliqués pour relâcher hanches, genoux, ischio-jambiers, quadriceps et ainsi de suite dans toutes les directions possible.

Le GYROKINESIS® se pratique autant à titre d’entraînement que de prévention, sans limite d’âge ou de condition physique.

Les personnes pratiquant le GYROKINESIS® se sentent de plus en plus relaxées dans leur vie quotidienne et peuvent bouger avec une flexibilité et une agilité croissantes.

Gyrotonic®

Pratiqué sur machine révolutionnaire, le Gyrotonic est la variante du Gyrokinesis.

C’est une méthode de mise en mouvement unique et originale qui permet simultanément :

  1. d’allonger et de renforcer les muscles
  2. de stimuler la circulation
  3. d’améliorer la mobilité articulaire et la coordination.

Le tout en stimulant les tissus conjonctifs, les tendons et les ligaments à l’intérieur et autour des articulations.

On travaille ainsi non seulement les grands groupes musculaires (comme il est coutume dans les méthodes d’entraînement plus traditionnelles), mais également en profondeur, en fortifiant depuis les plus petits muscles internes jusqu’aux grands, plus visibles.

Chaque exercice est synchronisé avec une respiration qui lui correspond, renforçant alors la coordination, l’endurance, la stimulation cardio-vasculaire et la régénération neuromusculaire.

La méthode GYROTONIC® est caractérisée par des mouvements circulaires, en spirale et ondulatoires qui aident à accroître la capacité fonctionnelle de la colonne vertébrale. Ils contribuent à une sensibilisation sphérique et tridimensionnelle qui améliore considérablement l’équilibre.

Quels sont les bienfaits du yoga aérien ?

Ils sont nombreux : développer la force, ainsi que la souplesse. Cela améliore l’équilibre et on travaille sur sa perception de l’espace.
Tous les mouvements naturels de la colonne vertébrale sont sollicités et les postures inversées permettent un meilleur alignement et une décompression totale des vertèbres.

Notre avis :

Ce qui est vraiment génial dans le yoga aérien, c’est qu’on peut se mettre la tête en bas très facilement car le tissu nous retient… Et on doit surmonter des choses, des sensations, des peurs, ou un manque de confiance en soi, parce qu’on pense qu’on n’y arrivera pas.
Alors, quand est-ce que vous essayez ?
En plus des bénéfices physiques, le yoga aérien permet de travailler sa notion de l’espace, et… sa confiance en soi.

A bientôt !

Yoga aérien

C’est quoi ?

C’est une subtile alliance entre le Pilates, le yoga, le fitness et les arts du cirque. On l’appelle aussi Fying Yoga, Fly Yoga, Yoga Suspendu, Yoga Volant, Hama Yoga, Yoga Swing, Flying Fitness, Flying Pilates, etc. Certains de ces noms sont déposés et offrent des spécificités particulières.

Pour qui ?

Accessible à tous, elle permet de travailler le sens de l’équilibre, la souplesse et le gainage. Elle renforce la musculature et allège nos articulations en les libérant de la gravité.

Grâce à la sensation d’apesanteur, le yoga aérien procure une sensation de bien-être et de relaxation, tout en préservant les pratiquants d’éventuelles douleurs musculaires et lombaires, dues aux faux mouvements ou encore aux postures mal exécutées.

Comment ?

Le hamac agit comme un support pour les hanches qui permet de se pencher en avant ou en arrière, mais on peut aussi y enrouler son pied ou ses mains et profiter de sa souplesse pour approfondir les étirements et réaliser de nouveaux exercices posturaux.

Fin de séance en relaxation dans notre cocon …

 

L’efficacité de la méthode Spironess repose tout d’abord sur le renforcement spécifique des muscles de la respiration (diaforce) : à l’issue du cycle d’entraînement, la pression des muscles respiratoires a augmenté tant au niveau de l’inspiration (PIMax + 10%) que de l’expiration (PEMax + 23%).

Ce renforcement musculaire agit sur l’amélioration de la fonction respiratoire au repos : la capacité vitale (CV) augmente de 5,5% et la capacité pulmonaire totale (CPT) de 5,4%.

Concernant l’amélioration spectaculaire de la VO2max et de la PMA, l’ultrapnée agit par conditionnement du rythme et de l’amplitude de la respiration. L’ultrapnée permet de moduler à la baisse le régime naturel de la respiration impulsé par les centres respiratoires cérébraux.

L’hypothèse avancée par le Dr Villien pour expliquer l’amélioration de VO2Max résiderait dans le fait que la diminution de la ventilation d’effort induirait une diminution du débit cardiaque, permettant ainsi une meilleure captation de l’oxygène par les muscles.

Spironess®

Et maintenant respirez !

Conditionner sa respiration naturelle, c’est agir à long terme !

La méthode novatrice respiratoire Spironess® aux effets étonnants et persistants en stress, sport & santé.

Au Studio, vous aurez le choix de pratiquer la respiration Spironess® seule ou associée à la méthode Pilates, en individuel ou en petits groupes. Une seule méthode pour un résultat global.

  • Le stress → Moins de pression
  • Le sport → Moins fatigué
  • La santé → Plus en forme

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire de « respirer plus » pour être plus performant.

Se modeler une respiration naturelle « économique », c’est s’armer efficacement contre le stress et être plus performant.

Nous allons grâce a cette méthode, reprogrammer notre respiration.

Méditations actives.

Elles sont nécessaires pour pousser la conscience à ses racines, parce que c’est seulement depuis les racines que la transformation est possible.

Autrement vous continuerez à traduire en paroles et il n’y aura aucune transformation. Ce n’est pas assez de simplement savoir ce qui est exact, vous devez transformer les racines; autrement vous ne changerez pas.

Telle que je vois la situation, l’homme moderne a tellement changé qu’il a besoin de nouvelles méthodes, de nouvelles techniques.

OSHO

Méditations

Méditations guidées.

Alors que nos rythmes de vie s’accélèrent inexorablement, que le stress et l’anxiété se propagent à vitesse grand V, nombreux sont ceux qui désirent ralentir, prendre du temps pour eux. Pour toutes ces personnes, la méditation apparaît comme une ressource clé. Un outil pour se reconnecter à soi, aux autres et à notre environnement.

Mais si la méditation est accessible à tous, elle demande une réelle rigueur. Il faut d’abord commencer par prendre du temps pour soi, ce qui n’est pas toujours une mince affaire. Puis, il faut maintenir une certaine concentration, chose difficile pour bon nombre d’entre nous.

Les termes “Tui” (pousser) et “Na” (saisir) correspondent en effet aux deux manipulations les plus utilisées dans ce massage. Pressions, mobilisations, étirements, balancements, pétrissages, le massage Tui Na se veut avant tout énergétique et dynamique.

Ce n’est pas un massage bien-être.

C’est un massage “santé”, à visée thérapeutique, et non un massage doux comme le traditionnel Californien !

Certaines manipulations peuvent ne pas être agréables, mais aident à la revitalisation du corps”.

Massages

Le Tui Na est le massage le plus ancien et le plus pratiqué en Chine et pour cause : il est, à lui seul, l’un des cinq piliers de la médecine traditionnelle chinoise, au même titre que :

  • l’acupuncture,
  • les plantes médicinales,
  • les exercices énergétiques (Tai Chi, Qi Qong…)
  • la diététique.

Technique millénaire, il vise le bien-être du corps et de l’esprit. Mais attention, il va plus loin que la simple relaxation : sa définition donne d’ailleurs le ton !

A partir du composé Orésine, le Bol d’air réalise un nébulisat très fin et agréable à respirer.

Éléments :

  • un réservoir pour le composé Orésine
  • un système de peroxydation
  • une corolle d’inhalation

Fonctionnement :

  • le flux d’air passe dans le réservoir d’Orésine, libérant les parties les plus volatiles du composé, essentiellement des alpha et beta pinènes (barbotage)
  • l’air chargé de pinènes traverse le système de peroxydation qui les transforme en porteurs d’oxygène
  • le « nébulisat » obtenu arrive à la corolle pour être inhalé.

Orésine, le composé spécial Bol d’air :
C’est une huile essentielle de résine de pin des Landes (Pinus Pinaster) distillée à la vapeur d’eau (également appelée essence de térébenthine). Le pin des Landes (origine France et Portugal) est le seul résineux à offrir toutes les garanties d’innocuité allergénique requise.

Bol d’air Jacquier

Respirer plus efficacement.

Le Bol d’air apporte une solution à la sous-oxygénation cellulaire (hypoxie) provoquée par de nombreux facteurs comme la pollution, les conditions de vie, le stress, le vieillissement, la maladie…

Son inventeur, René Jacquier, savait que l’augmentation de la quantité d’oxygène respiré n’était pas la solution. Il a recherché une substance naturelle qui pourrait améliorer le transport de l’oxygène dans le sang et sa libération dans les cellules. Une substance facilement accessible et dont l’ancienneté d’usage garantirait l’innocuité.

Un principe actif naturel issu de la résine de pin :

René Jacquier a constaté que depuis l’Antiquité, les lieux de santé se situaient dans des forêts de pins et de sapins. D’observations en expériences, il a trouvé dans l’essence du pin des Landes la réponse à ses questions.

Les multiples bienfaits des pinènes :

L’essence de résine de pin est riche en pinènes, molécules aromatiques les plus répandues au monde (famille des terpènes). Elle contient plus particulièrement des alpha et beta pinènes, utilisés en médecine et en cosmétique pour leurs effets bénéfiques très connus : antiseptique, antibactérien, antifongique, antiparasitaire, insecticide.

Stimulateurs d’oxygénation :

Sous l’effet du soleil et dans certaines conditions météorologiques, ces pinènes se chargent d’oxygène (peroxydation). Ils acquièrent alors de nouvelles propriétés dont celle de stimuler l’oxygénation cellulaire de façon équilibrée et durable. C’est ce phénomène naturel que René Jacquier a reproduit dans le Bol d’air.

Fiche technique

Le pack comprend le Vitaliseur, la soupière et le moule à cake.

  • Contenance : 8 L
  • Diamètre cuve/tamis : 24 cm
  • Hauteur tamis : 9.6 cm
  • Hauteur cuve : 20 cm
  • Hauteur totale : 37 cm
  • Composition : Inox 18/10
  • Poids : 3,2kg

Nous conseillons cette taille standard pour 2 à 6 personnes.

La soupière vous permet de réaliser des cuissons au bain-marie (riz, céréales, sauce, potage…)

Le Vitaliseur peut être utilisé sur tout type de feu. (induction, vitrocéramique, gaz, électrique).

Vitaliseur de Marion™

Gardez les aliments vivants !

Grâce aux progrès considérables de la biochimie cellulaire, la diététique a désormais mis en lumière l’importance des éléments vitaux contenus dans les aliments, vitamines, oligo-éléments et sels minéraux.

Le corps en a besoin chaque jour pour se régénérer et vivre harmonieusement.

C’est ce qui fait le caractère unique du Vitaliseur qui cuit les aliments à cœur sans dépasser les 95°, contrairement aux cuissons traditionnelles qui dépassent toutes largement 100° :

  • Il maintient la température de la vapeur constante en la régulant
  • Il cuit ainsi les aliments sans les dessécher, et garde vivants tous leurs éléments nutritifs (même les plus fragiles comme la vitamine C)
  • Mauvaises graisses, toxines et pesticides de surface sont éliminés en tombant dans l’eau de cuisson.

A savoir !

Le Vitaliseur de Marion a été conçu sur un calcul de proportions : le diamètre des trous du tamis, leur nombre et leur répartition sur le nombre d’or, mais aussi dans les proportions de la cuve, tamis, couvercle, qui, si on les coupe en transversal, répondent également à ce nombre.

Formations

Nos formations PILATES s’inscrivent dans un parcours évolutif de développement de carrière professionnelle  et/ou personnel. Nos formations  vous apporteront les connaissances essentielles et/ou spécifiques pour enseigner la méthode Pilates, au sol, sur machines ou en one-to-one.

Association

Des cours avec l’association à :

Messey-sur-Grosne
Les mardi de 19 à 20h

Buxy
Les jeudi de 10h30 à 111h30

Le Creusot
Les jeudi de 18h30 à 19h30

Joseph H. Pilates

La méthode Pilates fut inventée au début du 20ème siècle en Allemagne par un autodidacte né le 9 décembre 1983 à Mönchengladbach près de Dusseldorf : Joseph Hubertus Pilates.

Parce qu’il avait gravement souffert, durant son enfance, d’asthme, de rhumatisme et de rachitisme, Joseph Hubertus Pilates se passionne, très tôt, pour l’étude de l’anatomie et du mouvement, pour le yoga et les arts martiaux, et il associe différentes disciplines orientales et occidentales, afin de créer le concept « corps-esprit » qui sera au cœur de sa méthode.

Un jour, un médecin de famille donne à Joseph un vieux livre d’anatomie. Il apprend par cœur chaque page, chaque croquis, mémorise chaque muscle, chaque articulation et analyse les mouvements. Adolescent, il travaille dans une brasserie locale.

En grandissant, Joseph Pilates reste hanté par le souvenir des problèmes de santé qu’il a connu enfant. En recherche permanente de nouveaux moyens d’améliorer sa condition physique, il s’inspire alors des écrits des philosophes grecs, des enseignements de la pensée orientale et de l’étude du mouvement animal et met au point une méthode, composée de cinq cents exercices, qu’il baptise « contrology ».

Octobre 1919, il épouse sa seconde femme, Elfreide.
Début des années 20, il enseigne la self-défense à la police de Hambourg et à plusieurs clients privés. A cette époque, il rencontre Rudolf Von Laban, qui était célèbre pour son système de notation du mouvement et qui va reprendre certaines parties de l’œuvre de Joseph dans son propre système.

En 1923, il est invité à entraîner l’armée allemande. N’aimant pas ce que l’Allemagne est en train de devenir (politiquement) et refusant les propositions qui lui sont faites, il est amené à émigrer aux États-Unis en 1925, avec l’aide d’un expert de la boxe : Nat Fleischer. Sur le bateau, il rencontre sa future petite amie : Clara Zeuner.

En 1926, il ouvre son premier studio à Manhattan, sur la 8ème avenue. Le célèbre chorégraphe russe George Ballanchine du « New York City Ballet » ne tarde pas à envoyer ses danseurs aux cours de Joseph Pilates. Martha Graham, la doyenne américaine de la danse moderne du XXème siècle, étudie également avec Joseph Pilates, développant la technique Graham à partir de ses mouvements.
Les étudiants venaient aux cours au minimum trois fois par semaine.

1934, Joseph Pilates, écrit son premier livre « Votre santé et vous ». Un second livre arrive en 1945 de Joseph H. Pilates, avec William J. Miller « Retour à la vie par la Contrologie ».

Sa méthode devient rapidement célèbre chez les danseurs, les acteurs, les athlètes et les femmes au foyer de la bonne société.

Jusqu’à sa mort en octobre 1967 (suite à des problèmes de santé), il formera de nombreux élèves dont certains ouvriront, à leur tour, leurs propres écoles. Clara, elle, dirigea le studio et y enseigna jusqu’en 1970.

Juliu Horvarth

Juliu Horvath, créateur du système Gyrotonic, est un Hongrois né à Timisoara, en Roumanie, en 1942.

Il développe le Gyrotonic Expansion System suite à ses douleurs chroniques et ses blessures personnelle.

Horvath est un nageur et gymnaste avant de devenir danseur de ballet à l’Opéra d’État Roumain (actuellement connu sous le nom de l’Opéra National de Timisoara Roumanie) dans les années 20.

Il s’est enfui de Roumanie en 1970 lors d’une tournée avec l’Opéra, en Italie. Après avoir passé six mois dans un camp de réfugiés, Horvath obtient l’asile aux États-Unis, et devient danseur professionnel au « New York City Opera » et le « Houston Ballet ».

Horvath se déchire le tendon d’Achille, et se fait une hernie discale alors qu’il danse avec le « Houston Ballet », blessures qui mettent fin à sa carrière de danseur.
Après ces blessures, il retourne à New York pendant une courte période, où il commence la pratique régulière du yoga. Horvath déménage sur l’île de Saint-Thomas dans les îles Vierges en 1977. Là, il construit une petite cabane d’une seule pièce dans les montagnes et, toujours dans l’optique de se réhabiliter ses blessures, il consacre les six années suivantes à la pratique intensive du yoga et les pratiques de méditation. Pendant cette période d’intense auto-étude, Horvath commence à développer ce qu’il appelle au départ le «Yoga pour les danseurs » et qui a depuis évolué pour devenir la méthode Gyrokinesis.

Quand Horvath quitte l’ile de Saint-Thomas, il retourne à New York, où il commence à enseigner le « yoga pour les danseurs » sur Broadway. Il créé ensuite le premier studio Gyrotonic « Blanc Cloud Studio », en 1984. Au début, la plupart des étudiants d’Horvath sont des danseurs professionnels. Comme la demande pour ses cours augmente, ainsi que la diversité de sa clientèle, il affine le « Yoga pour les danseurs », en créant un format de classe que presque toute personne peut effectuer, indépendamment de l’âge ou de l’état de santé. Il nomme cette version raffinée du « yoga pour les danseurs », la méthode Gyrokinesis.

À « White Cloud Studio », Horvath continue à développer et à affiner sa méthode qu’il a créé à Saint-Thomas. C’est là où il commence à développer la méthode Gyrotonic, et fait les premières pièces d’équipement Gyrotonic.

En 2013, Horvath continue de créer de nouveaux programmes pour la Gyrotonic et la méthode Gyrokinesis. Il organise des cours de formation aux enseignants à l’échelle internationale, et continue de développer de nouveaux équipements Gyrotonic, tout en affinant la conception des équipements existants.

Fin 2013, le « Gyrotonic Expansion System » englobe plus de 2500 studios Gyrotonic, avec 7800 formateurs Gyrotonic et Gyrokinesis exerçant dans 52 pays.

René Jacquier

L’inventeur du Bol d’Air®

Ingénieur chimiste, élève du prix Nobel Victor Grignard, spécialiste de chimie organique, René Jacquier, né en 1911, fait une carrière de chercheur principalement pour le groupe Progil/Rhône Poulenc.

Il y conduit des travaux dans de nombreux domaines, dont les antibiotiques et les procédés d’extraction de la pénicilline. Mais il s’intéresse surtout aux hormones, aux enzymes, aux vitamines et aux phénomènes biologiques qui déterminent “l’état de santé idéal”.

En 1947, il publie au Brésil, dans le cadre de l’institut Osvaldo Cruz, les principales conclusions de ses recherches pour entretenir ou recouvrer cet état de santé optimal.
Ses conceptions indissociables de la biologie, de la chimie et de la physique, intègrent l’extrême complexité des écosystèmes et de la vie.

C’est ainsi qu’il lance le concept d’oxygénation bio-catalytique qui donnera naissance au Bol d’Air Jacquier®, dont le but est de stimuler les processus de régulation et d’auto guérison qui existent en nous, par le biais de l’oxygénation cellulaire.

Aujourd’hui la science moderne confirme la plupart de ses théories, élaborées voici plus de 60 ans.

René Jacquier nous quitta en 2010 à l’age de 99 ans.

Florence Villien

Docteur en physiologie, elle allie expérience de terrain et formation scientifique, ce qui lui a permis de développer une méthode respiratoire, le Spironess, aux effets étonnants et persistants dans les domaines du STRESS, du SPORT et de la SANTÉ.

Elle est enseignée à travers l’Europe à des sportifs individuels (Laurent Gané, champion du monde cycliste, Miguel Martinez, champion Olympique VTT, …) et des groupes (Olympique de Marseille, Marins Pompiers de Marseille, …).

D’après une étude validée, l’entraînement par la méthode Spironess permet d’améliorer les principaux indicateurs de l’endurance de rameurs de compétition (aviron) déjà très performants (VO2max moyen de 67 ml/min/kg au départ).

Protocole de l’étude :
Les rameurs ont été répartis en 2 groupes homogènes et ont été soumis à des tests avant et après une période d’entraînement de 8 semaines. Les tests réalisés comprenaient une spirométrie (évaluation respiratoire), des mesures de pressions inspiratoire et expiratoire (évaluation de la force des muscles respiratoires), et une épreuve d’effort maximale triangulaire en laboratoire sur ergomètre approprié (rameur), avec mesure des gaz, de la lactatémie et de la fréquence cardiaque.

Protocole d’entraînement respiratoire :
Lors de cette étude, un seul des deux groupes a complété son entraînement d’aviron habituel par un entraînement respiratoire. Le groupe entraîné avec la méthode Spironess a ajouté 3 à 5 séances d’entraînement respiratoire par semaine pendant 8 semaines à raison de 30 min par séance.

Deux types d’exercices ont été réalisés à chaque séance :

  • L’ultrapnée qui consiste à effectuer des mouvements respiratoires extrêmement lents et amples, entrecoupés d’apnées. Le but de cet exercice est de ralentir le rythme cardio-respiratoire.
  • Le diaforce qui consiste à effectuer des hyperpnées (respirations profondes et rapides) nasales abdomino-diaphragmatiques très actives suivi d’une manœuvre de Müller amplifiée (l’inverse de Valsalva) pour étirer les muscles précédemment activés. Le but de cet exercice est de tonifier les muscles « piliers » de la respiration (diaphragme et abdominaux transverses).

Résultats :

Lors des seconds tests, seul le groupe entraîné aux techniques respiratoires a amélioré les paramètres physiologiques relatifs à l’endurance démontrant ainsi l’efficacité de la méthode.

  • Diminution de la fréquence respiratoire de 9%
  • Augmentation de la puissance maximale aérobie (PMA) de 10%
  • Augmentation de la consommation maximale d’oxygène (VO2max) de 9%
  • Pas de variation de la concentration en acide lactique
  • Pas de variation de la concentration d’hématocrite au repos (pas de suspicion de dopage).

Méditations

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tui Na des pieds, les racines du bien-être

Tui Na des pieds, que l’on pourrait également appeler réflexologie plantaire, est un massage de la plante des pieds.

Il faut savoir que chaque pied comprend plus de 7000 terminaisons nerveuses. Et ces terminaisons nerveuses sont liés à différents organes à travers ce dont on a parlé lors de précédentes conférencest : les méridiens.

Donc non seulement une séance de réflexologie te fera un bien fou mais en plus cela débloquera l’énergie au niveau de tes différents organes. Pour les Chinois, les pieds jouent un rôle capital dans notre état de santé. C’est par leur biais qu’entrent et sortent tous les maux.

La réflexologie est bénéfique pour le système circulatoire et le métabolisme, elle est relativement sûre et fiable pour les patients souffrant de douleurs aux pieds, de fatigues chroniques générales ou de faiblesse physique extrême, les muscles eux-mêmes, les tissus conjonctifs et les tendons.

En Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), les pieds sont apparentés aux racines des arbres. Les Chinois ont développé une pratique thérapeutique visant à soulager les maux et à préserver la santé à partir des « racines » : la réflexologie plantaire.

A savoir :
En MTC, la prévention prévaut sur la guérison : autrefois un patient rémunérait son médecin tout au long de l’année pour l’avoir maintenu en bonne santé par divers moyens (diététique, méditation, massage Tui Na, sport…) , et ne le payait pas s’il tombait malade, preuve qu’il avait failli à sa mission.

Marion Kaplan

J’ai passé ma vie à chercher, à étudier, à expérimenter tous les domaines concernant la santé et l’alimentation.

C’est parce que je suis née d’un retour de couches non désirée, par césarienne, allaitée au lait de vache et aux antibiotiques, que j’ai déclaré très tôt des allergies, des problèmes intestinaux, du surpoids, des migraines, une fatigue chronique et un état dépressif récurrent.

La médecine n’avait pas de solution à me proposer. Je me suis alors mise en chemin toute seule.

Quand vous faites une démarche, les portes s’ouvrent et vous faites des rencontres que vous n’auriez jamais imaginées.

Notamment, j’ai eu la chance de rencontrer un végétalien à l’âge de 15 ans, alors que j’étais en vacances dans les Cévennes. Il m’a aidé à jeûner pendant 10 jours, et c’est là que j’ai commencé à comprendre combien l’alimentation était importante pour ma santé. Et depuis je n’ai pas arrêté.

Ensuite, ma rencontre avec André Cocard, a été fondamentale. Eurêka ! Je comprenais enfin que nous n’étions pas réduits à manger tout cru, et qu’une cuisson intelligente à la vapeur douce nous permettait d’allier gourmandise et santé. Le Vitaliseur était né. Passionnée de nature, je me suis enfermée pendant de longs mois dans ma cuisine afin d’élaborer des recettes gourmandes et faciles. De nombreux ouvrages ont été élaborés à partir de ces recherches. La société d’encouragement aux progrès (SEP) m’a d’ailleurs décerné la médaille de bronze en 1988 par Louis Leprince-Ringuet et ensuite la médaille d’argent en 2001 par Yves Coppens. Il y a 30 ans, personne ne parlait de cuisson à la vapeur douce, il n’y avait que la vapeur sous pression. Aujourd’hui tout le monde en parle. Le Vitaliseur a fêté 30 ans en 2015. Il demeure toujours le meilleur outil pour cuire à la vapeur douce car il allie des normes biochimiques et biophysiques, entraînant un goût incomparable, une texture respectée et une vitalité perceptible.

Ensuite j’ai rencontré le professeur Henri Joyeux qui était un des rares professeurs de médecine à s’intéresser à l’alimentation. Il a été très interpellé ainsi que son épouse Christine, par notre système de cuisson et a même commencé avec André Cocard, une expérience sur des rats en milieu hospitalier. Les résultats étaient très encourageants mais n’ont pas pu être poursuivis du fait du décès d’André Cocard en 1988. Au même moment je demandais à rencontrer le Dr Catherine Kousmine qui avait fait le lien entre l’alimentation et de nombreuses maladies comme le cancer et la sclérose en plaques. Sauf qu’elle ne donnait aucun conseil de cuisine car, me disait-elle : « Marion, je ne peux pas tout faire et la cuisine n’est pas mon fort »… De cette rencontre ont émergés 3 livres avec sa collaboration ainsi que celle du Dr Alain Bondil qui présidait alors l’Association Médicale Kousmine. Ce n’est que 10 ans plus tard que je m’intéressais aux travaux du Dr Jean Seignalet. En me rapprochant de lui, je réussis à le convaincre que la cuisine au Vitaliseur était le chaînon manquant entre son alimentation hypotoxique et les maladies qu’il soignait. Il commençait à conseiller le Vitaliseur un peu tard, car il devait nous quitter en 2003.

Je me suis ensuite intéressée à de nombreux domaines. J’ai fait, pour comprendre, deux écoles d’ homéopathie, l’une Uniciste avec la SPHERE et le Dr Senn, l’autre pluraliste avec le Dr Albert Claude Quemoun et le Dr Sananes.

Apprendre, faire des liens, développer ma connaissance pour mieux faire des synthèses afin de les partager à un large public, voici ce qui me porte. J’ai donc travaillé sur moi en psychologie, en PNL, en différents séminaires comme Lise Bourbeau avec Ecoute ton Corps, le Landmark éducation, séminaires d’origine américaine très puissants, mais également des formations en médecine quantique car j’étais consciente depuis longtemps que l’invisible animait la matière. La formule E=mC2 d’Einstein est et sera toujours, une loi universelle.

Je poursuis depuis 3 ans une formation en micro nutrition avec le professeur Vincent Castronovo. La connaissance est sans fin, mais ce n’est pas grave, j’ai tout mon temps !

Pourquoi détruire les aliments en les cuisant ?

L’autocuiseur

La cuisson à l’autocuiseur et toutes les cuissons à la vapeur dure (vapeur sous pression, eau bouillante) rendent les sels minéraux inassimilables, tuent les enzymes et la plupart des vitamines.

Le four, la poêle, le barbecue

Ils génèrent des goudrons et hydrocarbures par leurs températures élevées, en provoquant une concentration de graisses animales.

Le micro-ondes

Il détruit les électrons indispensables aux réactions métaboliques et aux échanges cellulaires. Il modifie radicalement la structure des aliments au point de rendre certaines protéines toxiques.

10 bonnes raisons d’adopter le Vitaliseur

Côté pratique

  • Son acier 18/10 est adapté à tout type de chaleur (gaz, électricité, vitrocéramique, induction)
  • Innovant: On peut tout cuire simultanément (bananes, choux-fleurs, poissons) sans que les goûts ne se mélangent ce qui entraine un gain de temps !
  • Le Vitaliseur de Marion est assez grand pour les grosses pièces (volaille ou poisson entiers) en grand modèle
  • Le Vitaliseur de Marion raccourcit les temps de cuisson (30 min pour un poulet entier, 3 mn pour un filet de poisson
  • Multi-talents, il cuit, décongèle en douceur, réchauffe, maintient au chaud, fond le chocolat sans cuire ni dessécher.

Côté santé

  • Sels minéraux et vitamines sont préservés lors de la cuisson, plus besoin de compléments alimentaires,
  • Le Vitaliseur de Marion aide dans le cadre d’un régime contrôlé, à mincir sans frustration, grâce à une cuisson sans matière grasse qui préserve le goût des aliments.
  • Débarrassés des graisses nocives, les aliments cuits au Vitaliseur de Marion rendent la digestion plus facile.
  • Le Vitaliseur de Marion fait « transpirer » aux aliments, leurs graisses et acides saturés nocifs pour le cœur, les artères et le taux de cholestérol.
  • Le Vitaliseur de Marion permet de cuire tout un repas en un temps record et facilement!

Offre exclusive

Votre studio préféré

Merci de votre patience.